Le stage en aout 2018

C’est sous un soleil ardent que le stage a commencé.

le stage participatif d'aout 2018

Bien installée sur l’échafaudage en bois, à l’extérieur de la tour, Laura maçonne au mélange terre chaux les pierres préparées par taille, bien rangées sur la table, prêtes à être utilisées.

Car oui, les pierres sont triées par taille, retaillées si besoin, puis posées en suivant sur les rayonnages, il n’y a plus qu’à suivre le rang.
La consommation en pierres est rapide…on taille, on trie, on range, on prend, on monte…

et le mur s’élève

Laurent, le boss, nous explique comment sera fabriqué le futur plafond de la tour.
D’après les relevés sur les murs (gonds), la position du plancher a pu être retrouvée. Par rapport à la hauteur des arbalétrières par exemple, il était impossible que le plancher d’origine ait été placé là où se trouvait celui qui s’est effondré.
Le nouveau plancher sera posé en étoile.

d'abord il y a la boue
la piscine du château du Boux
mais après l'effort, le réconfort

Alors que les jours précédents on avait eu pas mal de femmes au chantier, aujourd’hui ce serait plutôt une majorité masculine qui s’affaire.
Bien sur, Laura est fidèle au poste !

Découverte d'une pierre sculptée
Dans le tas de pierres écroulé au pied de la tour
l'échafaudage monté plus haut
On arrive au niveau du plancher de la tour
Caroline future architecte
Elle est venue au château du Boux pour se perfectionner sur le tas avant de lancer sa carrière d'architecte.
La tour atteint le premier plancher
Laura est bien décidée à atteindre le but fixé pour ce stage d'aout: atteindre le niveau du premier plancher